Covid-19 : Mise à jour sur la chaîne d’approvisionnement

Au cours des derniers jours nous vous avons informé sur l’importance de l’homologation des masques N95, des mesures mises en place par le gouvernement fédéral pour aider les entreprises canadiennes et sur les problèmes que peut connaître la chaîne d’approvisionnement.

Est-ce que la situation s’est améliorée? Aujourd’hui la pandémie semble prendre une courbe descendante dans certains coins du globe mais certainement pas aux États-Unis. Pays avec lequel nous avons le plus grand nombre d’échanges commerciaux. Ce qui pourrait certainement retarder le retour des activités de nos entreprises.

Nous savons également que l’administration Trump avait interdit à 3M, fabricant de masques, d’exporter ses produits au Canada et ce, même si certaines composantes proviennent du Canada. Décision renversée en date du 6 avril dernier.

Bien que les autorités gouvernementales essaient de se procurer des équipements médicaux à travers le monde, elles semblent rencontrer des problèmes de logistique. Pour les entreprises privées, rappelez-vous la possibilité d’utiliser les lettres de crédit pour protéger vos finances lors d’un achat important sans avoir de garantie de livraison.

À cet effet, nous vous rappelons que Santé Canada délivre deux types d’homologations relativement aux instruments médicaux qui sont importés ou vendus au Canada :

  1. L’homologation d’un instrument médical est requise pour tout instrument médical de classes II, III et IV. Les instruments de classe I n’exigent pas d’homologation. 
  2. Une licence d’établissement d’instruments médicaux (LEIM) est requise pour les fabricants d’instruments de classe I, ainsi que pour les importateurs ou distributeurs des quatre classes d’instruments.

Veuillez voir ci-dessous des exemples d’équipements de protection de Classe I :

  • Respirateurs N95 pour le visage 
  • Blouses 
  • Masques
  • Boucliers faciaux
  • Unités d’isolement, nacelles ou salles destinées au transport de patients infectés ou contaminés
  • Tampons pharyngés nasaux

Pour importer des masques au Canada vous n’avez besoin que d’une licence d’établissement.

Pour en savoir plus sur l’obtention d’une LEIM, n’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos agents.


Veuillez prendre note que toutes les informations contenues dans ce blogue sont sujettes à changement. Les articles de ce blogue sont écrits dans une visée informative. Ils comportent des informations générales. Nous demeurons à la disposition de notre clientèle pour plus de précisions sur les sujets abordés dans ce blogue.

partager cet article


À propos de l'auteur
Avec plus de 35 ans d’expérience dans le domaine douanier, Yves Lacelle possède une compréhension très approfondie de tout ce qui touche à ce milieu. Ses rencontres avec des entreprises de partout dans le monde lui ont permis d’acquérir une connaissance étendue du commerce international. Il a donné plusieurs séminaires et formations en douane aux entreprises et a trouvé des solutions aux clients ayant des problèmes avec les autorités douanières. Guider une équipe pour offrir le meilleur service à la clientèle qui soit n’a pas de secrets pour Yves. Sa facilité à communiquer et à éduquer ses partenaires d’affaires fait de lui un allié en or pour ceux qui aspirent à se conformer à la réglementation douanière.